Pantalica, ou plutôt l'ancien centre de Syracuse, est une des localités naturelles et archéologiques de la province de Syracuse.

Un cercueil ouvert qui conserve des témoignages extraordinaires du passé.

En 2005, le site a reçu, ainsi que la ville de Syracuse, le titre de site du patrimoine mondial par l'UNESCO pour son haut historique, archéologique, la spéléologie et le paysage.

Les humains sont venus autour du XIIIe siècle avant JC, l'époque où les populations siciliennes, sous la pression des Sicules, Musoni etc. Ils ont abandonné les côtes à régler sur des hauteurs endommagées et inaccessibles.

Les tombes de la nécropole nord et au nord-ouest de l'âge du bronze (XI-XIII BC), tandis que ceux qui sont exposés au sud sont, pour la plupart, de l'âge du fer (IX-VIII BC).

A partir de l'époque byzantine les restes de quatre villages rocheux et trois églises.

La fin de la civilisation Pantalica a eu lieu après l'invasion arabe (IX sec.d.C.).