La réserve naturelle de Cavagrande a été créé en 1990 pour préserver la végétation naturelle, restaurer la végétation de la forêt méditerranéenne et de préserver les trésors archéologiques.

Il couvre une vaste zone de 2.760 hectares, tombant dans les villes de Avola, Noto et Syracuse.

La réserve est traversée par la rivière Cassibile, l'ancien Kakyparis grec, qui donne son nom, et que pendant des millénaires a creusé des gorges profondes et des canyons à des profondeurs différentes.

Dans le cadre du profil archéologique et anthropologique, Cavagrande est une réserve naturelle pleine de signes de présence humaine, l'âge sicilienne à nos jours, dont des preuves considérables restaient dans des tombes et des objets.